Le bien-être au travail passe également par l’aménagement des bureaux !

sylvie

De nos jours le lieu de travail devient un lieu de vie, on y travaille, collabore, mange, se détend … On y fait bien plus que travailler. Le côté professionnel devenant inexorablement lié au côté personnel. Il est donc capital qu’un lieu de travail soit aménagé non seulement pour accroître la productivité, mais également pour donner un sentiment de bien-être et d’épanouissement personnel .
L’aménagement du Skylab n’est pas le fruit du hasard. Il a été mûrement pensé pour devenir un lieu de vie unique. Dans cette optique le SkylabFactory a fait appel à Laurie Nolf, décoratrice d’intérieur. Laurie étant à l’origine de la décoration et de l’ambiance « Skylab », Il était tout naturel de recueillir ses impressions quant à l’aménagement d’un grand et beau projet comme celui-ci !
Laurie gérait un magasin de meubles qui lui a indéniablement donné envie, non plus de simplement vendre ses meubles derrière un comptoir, mais bien de les mettre en situation, de les arranger et de créer des atmosphères… La voilà donc poussée par pure passion du côté de la décoration et de l’aménagement d’intérieur.
Morceaux choisis de notre interview
Comment prend-on l’annonce d’un si grand projet d’aménagement et de décoration ?
Pas trop stressée par rapport à ce nouveau challenge pour toi ?
J’ai rencontré Guillaume Andrieux qui avait besoin de déléguer la partie déco et aménagement, tout en restant lui-même impliqué. Quelqu’un qui le guide, recherche les inspirations et lui trouve les meubles et l’ambiance qui caractérisent le Skylab
Un projet de cette envergure ça s’imagine et se met en place de quelle manière ?
Rappelons qu’il y avait un espace de 1300m2 à aménager et à penser afin qu’il devienne ce qu’il est aujourd’hui.
Ça c’est fait progressivement et par étapes. Il y a d’abord eu la découverte du lieu, ensuite nous nous sommes rendus ensemble à un salon à Bruxelles dans le but d’y repérer les futurs trésors qui feraient l’ambiance Skylab Nous avons très rapidement fait le choix des tendances. Après il n’y avait plus qu’à … passer à la phase la plus importante. Prise de contacts fournisseurs, tris dans les sélections, présentations de dossiers complets lors de réunions ont été mon lot quotidien. J’avais de quoi m’occuper ! Au fur et à mesure des réunions, nous avons commencé à étoffer les propositions afin de trouver une cohérence dans les 1300m2, en fonction du budget, bien évidemment, de mettre en scène en quelque sorte.
As-tu eu des contraintes ?
Guillaume m’a donné quelques indications sur ce qu’il aimait, voulait comme tendance. A partir du moment où nous sommes tombés d’accord sur la ligne de conduite et la vision générale du projet, j’ai eu carte blanche.
Evidemment, au tout début ,on a regardé ce que faisaient les autres coworking, ce qui nous a donné des idées et surtout ce qui nous a permis de trouver des inspirations pour nous démarquer et faire de ce lieu un concept unique. Lors de nos recherches, l’envie de réaliser une fresque sur un des murs s’est petit à petit dessinée. Ayant un réseau Lillois, j’ai fait appel à celui-ci et suis entrée en contact avec Dr Colors qui a accepté le projet .
Il en a été de même pour la suspension à l’entrée. Grâce à mon réseau j’ai fait la connaissance de Marion Masset qui nous a créé cette suspension unique et en adéquation avec l’espace.
Certaines idées ont été réfléchies plus que d’autres pour ce qui est de la partie identitaire ?
Oui, nous désirions trouver une identité marquante avec quelques repères visuels. La réflexion s’est faite dans le temps. Et si nous ouvrons d’autres Skylab dans le futur, quelles seraient les caractéristiques communes?
L’idée était qu’en passant devant un Skylab, les repères identitaires soient les mêmes . il nous fallait des éléments où tout un chacun puisse se dire « ah, ça c’est un Skylab » C’est dans cette optique qu’ont été créées la suspension et les 2 statues à l’entrée. Si dans l’avenir d’autres Skylab sont amenés à voir le jour, ce que nous espérons, ces éléments s’y retrouveront également.
Il faut bien l’avouer, je me suis éclatée en réalisant ce projet. Qui plus est, j’ai travaillé sur 2 projets aussi intéressants l’un que l’autre, coup sur coup. J’ai en effet eu la possibilité de repenser toute la partie déco de l’hôtel Elberg à Mouscron. Deux beaux challenges pour une décoratrice d’intérieur !
Y a-t-il eu de grandes évolutions entre le projet actuel et celui de départ ?
Il y a eu quelques réflexions, quelques approches, qui ont changé même si dans l’absolu la réalisation est assez fidèle au projet de départ. Il avait été imaginé au départ de faire des zones beaucoup plus marquées, une zone scandinave par exemple. Nous sommes restés dans un aménagement pensé espace par espace, mais moins séquencé. Les différents espaces sont cohérents les uns par rapport aux autres pour former une atmosphère générale. Certaines zones prévues n’ont pas vu non plus le jour suite à des contraintes techniques, telles que celles des pompiers nous ont imposées par exemple. Mais nous avons rebondi pour garder les valeurs que nous nous étions fixées.
Pour un espace de travail, qui plus est aussi grand, y a-t-il des impératifs à prendre en compte ?
Notre première idée de base était que ça ne ressemble pas à des bureaux ! L’envie était que le lieu soit plus beau qu’à la maison et qu’il donne envie de travailler ici. Un des éléments importants à prendre en compte bien entendu était la luminosité, essentielle pour le confort d’un travailleur. Par chance le lieu de base possédait déjà une installation intéressante que nous avons conservée.
Les bureaux privatifs vitrés ont d’ailleurs été pensés dans cette optique : laisser passer la luminosité et ne pas couper l’espace. Si nous avions opté pour des parois fermées, nous retombions dans l’esprit « bureaux » et plus du tout dans l’esprit « Skylab » C’est également pour cette raison que la cafèt est aussi vitrée. Avec ces bureaux aux parois vitrées, les coworkeurs restent dans un environnement fermé et plus privatif (certaines professions le nécessitent), mais ils sont continuellement imprégnés de l’ambiance. La conception telle quelle de ces bureaux privatifs permet de rester dans l’esprit coworking avec une dynamique d’échanges et de discussions. Cela permet de garder l’effet social, mais de pouvoir également s’isoler et se concentrer.
Le mot de la fin ?
Développer les projets de décoration d’intérieur, qu’ils soient privés ou professionnels, est ce qui me passionne et je souhaite me concentrer là-dessus à l’avenir.
Pour découvrir le travail effectué par Laurie au Skylab et pour discuter avec elle de vos futurs projets
Laurie Nolf Décoratrice d’intérieur
SkylabFactory : 16, passage Saint Paul – 7700 Mouscron (sur rdv uniquement) mail : laurie.nolf@hotmail.fr
Fresque murale : Dr Colors – www.drcolors.fr
Suspension : Marion Masset – marionmasset.fr
Hôtel Elberg : Rue des brasseurs (Mouscron)
SkylabFactory : www.slylabfactory.com
Sylvie

Sylvie

Community manager
Sylvie

Les derniers articles par Sylvie (tout voir)

Laisser un commentaire